The Lottery

drama
• genre: drame post apocalyptique un peu
• format: 43 minutes
• saisons: première saison de 10 épisodes en diffusion depuis le 20 juillet
• diffuseur: Lifetime
• créateur: Timothy J. Sexton

Le délire: Un délire qui se casse la gueule, clairement. Et qui du coup est assez déceptif. Le genre de délire apparemment prometteur qui s’embourbe très vite et perd tout intérêt. Mais parlons-en quand même. La loterie dont il est question ici offre aux heureux tirés au sort non pas un superbe kit de couteaux de cuisine, mais l’un des quelques embryons humains viables restants sur terre. Car une fois de plus, c’est la mode de ouf, l’espèce humaine est en péril. Loin des virus foudroyants, son extinction pourrait être causée d’ici quelques décennies par un mal nouveau: l’infertilité généralisée. Ambiance. On ne peut plus faire de bébés, plus de femmes enceintes, plus d’utérus accueillants, plus de spermatozoïdes créatifs. Les derniers enfants nés sont donc évidemment éminemment précieux. Un nouveau département, le département de l’Humanité, comme un ministère hyyyyper important mais indépendant du gouvernement, a été mis en place pour veiller à la protection de ces enfants et travailler à un remède miracle. On sait pas trop s’ils sont en fait méchants ou gentils. Je dirais méchant.
La série suit plusieurs personnages principaux. La scientifique qui semble sur le point de pouvoir inverser la promesse d’un destin funeste après la création d’une poignée d’embryons (exploit non réitéré); les conseillers du président des Etats-Unis à l’origine de ce vaste projet de tombola nationale qui désignera les ultimes mamans; un mec mignon, papa d’un des derniers nés. Se construit alors tout un mic mac entre les personnages qui pollue l’intrigue. On en a rien à foutre des aléas professionnels de la scientifique ou de la fuite du père et de son fils à travers le pays, franchement. On veut voir la loterie et passer à autre chose. Je vais spoiler mais on se dit tout: j’ai arrêté de mater la série à l’épisode où la scientifique veut faire des tests sur le papa dont le sperme est le dernier à avoir fonctionné. Rien dans sa semence, mais dans son sang le gêne modifié et éteint de la peste noire (????!!!!!!!!), vraisemblablement injecté par une tierce personne (???????!!!!!), complot conspiration 11 septembre (?????????!!!!). Allez ça m’a cassé la tête, ciao.

Pour> je sais pas trop, dommage que les bébés soient encore trop teubés pour suivre une série parce que ça leur aurait peut-être plu, ils se seraient sentis spéciaux et importants (attention whores…)
Pas pour> alors on pourrait croire que ce n’est pas pour ceux qui ne peuvent pas concevoir d’enfant, mais finalement non car la série leur propose un monde où toute la planète partage leur mal et porte leur fardeau. pas pour les gens fertiles en fait. sorry.

La note: 4.9/10

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s