Finding Carter

drama
• genre: drama (pour teens)
• format: 42 minutes
• saisons: en diffusion depuis le 8 juillet
• diffuseur: MTV
• créateur: Emily Silver

Le délire: Un délire à coucher dehors. Je n’ai pas commencé la série immédiatement lorsqu’elle est sortie, car elle me faisait envie – 8000. Carter c’est le nom de l’héroïne, du moins le nom que lui a donné la femme qui l’a kidnappée à l’âge de 3 ans et l’a élevée comme sa fille, lol. Le pilote commence par l’exposition d’une relation mère/fille pleine d’amour, très complice. On apprend très vite, en même temps que la gamine au commissariat, que celle qu’elle pense être sa maman est en fait sa kidnappeuse, et que ses vrais parents sont là, ma fille c’est bien toi hallu tu es en vie 13 ans plus tard rentrons à la maison voir ta soeur jumelle et toute la mif. J’ai fini par m’y lancer, j’ai regardé les 3 premiers épisodes d’une traite et attends le prochain. C’est une série très teen, c’est sur MTV, y a plein de musique, y a plein d’alcool, plein de soirées, plein de triangles voir rectangles amoureux, la majorité des acteurs sont jeunes, beaux, et sèchent les cours. Carter, c’est la miiignoooonne Kat Prescott qui joue Emily dans Skins. On l’adore. On est content de la retrouver. On a envie de la suivre au bout du monde. Tous les garçons sont plus ou moins amoureux d’elle, sa soeur jumelle a moins de charisme, et a vécu dans l’angoisse d’être à son tour volée à sa famille – elle est clairement un peu boring. Carter ne se sent pas à sa place dans cette nouvelle famille, elle veut juste retrouver sa mère, celle qui l’a certes enlevée toute petite, mais surtout celle qui l’a élevée, et qu’elle aime, et qui l’aime. Rien à foutre que ce ne soit pas sa mère biologique, c’est celle qu’elle a toujours connue, et elle lui manque atrocement. J’aime trop leur petit gimmick “Love you / Love you more / Not possible / Possible.” !!!!! Mignon ou quoi !!! On capte assez rapidement que son enlèvement ne ressemble pas vraiment à un acte purement criminel, et qu’on ne nous dit pas tout. Malheureusement, la vraie mère de Carter fait partie de la police et ne connaitra de répit que lorsque sa rivale sera appréhendée. Difficile pour mère kidnappeuse et fausse fille de se retrouver quand la menace d’une vie en prison plane au dessus de la moindre tentative. Franchement c’est chelou mais c’est bien incarné. Et il me manquait une série pour ados, toute légère. Je l’ai trouvée je la lâche plus. Certains (Télérama lol) pourraient regretter que les scènes superficielles de teens rebelles qui se droguent et dansent toute la nuit nuisent à l’histoire, qui gagnerait à intégrer davantage de focus psychologiques sur les ressentis des persos, mais allez ça fait partie inhérente du délire. Et c’est pendant les soirées qu’on fait des bisous aux garçons. Donc laissez nous nos soirées sans profondeur, plz.

Pour> les petites mignonnes (c’est plus une série de meufs jtrouve) qu’on aimerait détester mais on peut pas elle sont trop mignonnes au fond!! aussi pour les petites mignonnes tout court, aussi pour les petites mignonnes qui traversent une crise familiale, pour M, pour E, pour H, pour R (mes bff qui se reconnaitront ;pppp)
Pas pour> pas mal de gens finalement, genre tous les plus de 25 ans. après, tout le monde est capable de voir que c’est bien mené, mais pas d’accrocher et de suivre l’histoire avec enthousiasme jusqu’au bout

La note: 8/10

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s