Undateable

séries lol
• genre: lol
• format: 22 minutes
• saisons: saison 1 en diffusion depuis le 29 mai 2014
• diffuseur: NBC
• créateurs: Adam Sztykiel

Le délire: Je sais pas si on a une équivalence en français pour désigner ces mecs plutot marrants, plutot sympas et finalement mignons mais auxquels il ne faut surtout pas s’attacher. “Infréquentable” irait, mais pas dans le sens qu’on lui connait, pas parce que le mec vend de la drogue et des voitures volées, rien à voir.
Lorsque tu rencontres l’un de ces “infréquentables”, soit tu as la lucidité de le friendzoner direct, soit tu tombes dans son piège maintes fois rodé et te rends compte le lendemain matin que non il n’a aucune intention de te faire le petit dej ou de répondre aux textos que tu finiras forcément par lui envoyer (mais les filles vraiment merci de vous respecter). Dans cette série, l’undateable est un trentenaire immature qui vit en colloc, phobique de l’engagement et incapable de se projeter au delà de l’unique nuit. One shots après one shots, il mène une vie décousue pas vraiment épanouissante et très vide; la plupart des trentenaires parisiens se reconnaitront dans ce court descriptif :p certes triste mais finalement assumé. Danny Beeman car c’est son nom trouve quand même le moyen de conseiller son nouveau colloc sur sa vie sentimentale, désireux de l’aider dans la conquête de l’élue de son coeur. Car finalement, Danny poursuit le même rêve que chacun: trouver l’amour. Il n’en est juste pas encore au stade où il parvient à le vivre autrement que par procuration. Le duo de colocataires est assez efficace, deux personnalités évidemment antagonistes qui créent une relation complice comique dans laquelle il est très facile de s’identifier. Ce n’est pas la série lol de l’année, assurément, mais pour en avoir égrener quelques unes dernièrement c’est l’une des rares à avoir retenu mon attention pendant plus des 20 minutes qu’impose le format. Donc je partage.

Pour> les bolossos de 30 ans ou presque qui luttent encore avec les problématiques adolescentes de liberté/couple/prison (les mêmes qui pensent qu’on peut être posey que dans un jacuzzi); les bolossos de 30 ans ou presque qui galèrent de fou pour pécho une meuf alors qu’ils sont sur le doss depuis belle lurette
Pas pour> les mecs plutot stables, à la cool dans leurs baskets ❤ (stability, such a turn-on)

 

La note: 7,06/10

 

 

 

Agathe Auproux –

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s